• Accueil

    Après plusieurs séjours dans les Hautes Alpes et plus particulièrement dans le Queyras, j'ai décidé de faire ce petit blog - ô combien modeste et sans prétention (!) - sur les randonnées qui m'ont plu, afin de donner quelques idées...

    Pour les préparer,  je me réfère à plusieurs ouvrages, et notamment :

     

     AccueilAccueil 

     

                                          Accueil                                     Accueil                                                                                           

     

    Accueil

    Accueil

     

    Les descriptions fournies m'ont permis de préparer mes sorties avec plus ou moins de précision...

    Sur sentier, pas de problème évidemment, mais dès que l'on s'écarte un peu de ces endroits fréquentés et marqués, il faut bien avouer que parfois,  on ne retrouve pas toujours les détails et points de repères indiqués dans les descriptions (les traces de peinture, les cailloux ou les marques sont succeptibles de disparaître au gré des intempéries, avalanches ...)

    De plus, les descriptions sont parfois fort succinctes et mal détaillées...

    Il m'est souvent arrivé hors sentiers battus de m'égarer... ou du moins me demander par où passer... ce qui m'a valu quelques galères stressantes... Je suis maintenant depuis peu équipé d'un GPS et ça va mieux ! J'en profite d'ailleurs pour tracer toutes mes virées et je les propose  bien volontiers en téléchargement !

    Aussi, les mentions à propos de la difficulté du parcours ne sont qu'indicatives et subjectives ; elles doivent être interprêtées d'un point de vue personnel, à l'appréciation de chacun ! Parfois un passage marqué PD.inf (petite difficulté) peut représenter un vrai défi pour certains allant même jusqu'au renoncement... et inversement...

    Depuis quelque temps, j'ai pris l'habitude de me rendre en direction du Queyras en automne, en octobre précisément, afin de profiter de cette flamboyante saison, offrant ces paysages extraordinaires où les mélèzins se parent de couleurs électriques allant du vert tendre au roux en passant par le  jaune fluo, plus ou moins rapidement, selon la météo, l'altitude et l'exposition ! C'est de loin la saison que je préfère ! La nature se remet doucement des mouvances estivales et prépare son endormissement hivernal ; L'ambiance est calme, sereine et tranquille (même si quelques désagréables coups de feu nous rappellent que là aussi la chasse est ouverte...)

    A noter tout de même qu'il y a beaucoup de troupeaux en estive dans le Queyras et la présence de patous est systématique ; Il convient d'être extrêmement vigilant car ces chiens peuvent se montrer vraiment très agressifs... Les conseils indiqués sur les panneaux (adopter un comportement pacifique... etc) ne sont pas toujours valables... Quand cela est possible, quand on peut anticiper, mieux vaut faire un large détour...

     

    Accueil

     

    Si des questions se posent, j'y répondrai bien volontiers !

    --> contact